Un Projet pour le Lycée : une réflexion collective

(actualisé le )

Rendu obligatoire par la loi d’orientation du 10 juillet 1989, le projet d’établissement définit, au niveau de l’EPLE, les modalités particulières de mise en œuvre des orientations, des objectifs et des programmes nationaux, ainsi que du projet académique.

Qu’est-ce-qu’un Projet d’Etablissement ?

Inscrit dans le cadre de l’autonomie des EPLE, le projet d’établissement exprime et fixe les choix pédagogiques et la politique éducative de l’établissement. Élaboré par les différents partenaires, particulièrement au sein du conseil pédagogique, il est adopté par le conseil d’administration.
Il sert à exprimer la volonté collective d’une communauté particulière et à assurer la cohérence de ses actions avec ses valeurs. Conformément à l’article L.401-1 du Code de l’éducation, issu de la loi du 23 avril 2005, il peut notamment prévoir la réalisation d’expérimentations pédagogiques.

Concrètement au lycée, que signifie travailler sur le nouveau projet ?

A de nombreuses reprises dans l’année scolaire, les équipes se réunissent et réfléchissent collectivement à un projet qui permet de rassembler toutes les idées pour faire avancer, progresser le lycée et ses élèves.

A l’issue de ces journées de réflexion, trois ou quatre axes majeurs sont choisis pour former l’armature de notre projet.
Ensuite, au sein de ces axes, différentes orientations et actions sont choisies.
Des groupes de travail constitués des membres de l’équipe du lycée vont développer concrètement ces orientations.
Les élèves - par l’intermédiaire du CVL notamment - et parents d’élèves sont associés à cette réflexion.

Les projets traitent généralement des sujets ou domaines suivants :
- pédagogie,
- information et orientation,
- santé et citoyenneté (CESC),
- vie scolaire,
- lutte contre la violence,
- sécurité,
- culture et ouverture à l’international,
- politique documentaire,
- TICE,
- formation tout au long de la vie.