Le Groupe de Prévention du Décrochage Scolaire

(actualisé le )

Le GPDS est un dispositif permanent de veille qui permet de repérer, de recenser et de prendre en charge l’ensemble des élèves en difficulté scolaire, sociale, comportementale, démotivés, absentéistes ou/et en situation de rupture scolaire ou de déscolarisation.

Il est également un relais pour les équipes pédagogiques parfois fortement exposées à ces situations de démotivation et de déscolarisation, afin de déterminer, au sein d’un groupe élargi, les réponses les plus adaptées en matière de poursuite de formation ou d’aide à l’insertion sociale et professionnelle.

Référents du dispositif  : Mme GARRET et Mme ROYER (en lien avec M. MOHAMED de la MLDS)

Public concerné
Les élèves des établissements scolaires qui éprouvent de réelles difficultés d’adaptation, d’intégration, dans le cadre de leur scolarité et qui se trouvent en situation ou en risque de décrochage scolaire.

Composition
La composition est variable selon les caractéristiques des situations à traiter. Le G.P.D.S. compte parmi ses membres :

  • l’équipe de direction
  • les CPE
  • la conseillère d’orientation psychologue
  • l’infirmière scolaire et l’assistante sociale scolaire
  • les référents décrochage (Mmes ROYER et GARRET)

Champ d’actions

  • Mise en place d’outils d’identification des élèves, de diagnostic des situations et de suivi des élèves pris en charge.
  • Évaluation des urgences et des priorités.
  • Accompagnement à la définition de projets scolaires ou professionnels.
  • Mise en place et suivi des actions de remédiation et d’accompagnement.
  • Suivi et archivage des situations prises en charge et traitées

Comment les élèves sont-ils signalés ?
 Les élèves sont signalés, au moyen d’une fiche de repérage, au GPDS par le Professeur Principal qui est en lien avec les autres membres de l’équipe pédagogique. Les élèves sont rencontrés en entretien individuel par un référent décrochage qui évalue la pertinence de l’entrée dans le dispositif.

 Sa situation sera ensuite évoquée en Commission G.P.D.S. S’il est évalué comme relevant de ce dispositif, un entretien sera organisé avec la famille pour lui signifier que leur enfant fera l’objet d’un suivi spécifique (COP, tutorat, accompagnement personnalisé, suivi par les Assistants pédagogiques, entretiens réguliers avec la CPE, suivi par un AED, dispositif pédagogique spécifique, etc…). Les enjeux de ce suivi doivent être clairement exprimés avec la possibilité d’une orientation MLDS en cas d’échec de toutes les propositions d’aide faites. Un accord de la famille n’est pas nécessaire ; en revanche son adhésion est importante pour la réussite du suivi.

Suivi
 Le/les référent(s) décrochage prennent contact avec les acteurs du suivi qui a été acté en GPDS si ceux-ci n’en sont pas membres (professeurs principaux, équipe pédagogique…) et mettent en place conjointement l’aide nécessaire pour l’élève concerné ;

 Le/les référent(s) décrochage et le professeur principal ainsi que la CPE seront en charge du bilan bimensuel de ce suivi qui sera consigné dans une fiche qui permettra de retracer l’ensemble du parcours qui lui a été proposé et les évaluations qui en ont été faites ;

 En cas d’échec des aides proposées, cette fiche de suivi sera ensuite un outil de liaison entre tous les intervenants autour de la problématique de chaque élève.

Quelles actions peuvent être mises en place ?
-  Travail sur l’estime de soi ;
-  Aide spécifique dans le cadre de l’Accompagnement Personnalisé ;
-  Tutorat ;
-  Soutien par les Assistants Pédagogiques ;
-  Accompagnement à la réflexion sur le projet professionnel ;
-  Stages dans d’autres filières et éventuellement accompagnement à la réorientation et vers d’autres lycées ;
-  Aide à la recherche de contrat d’alternance ;

Partenaires extérieurs
En cas d’échec du suivi interne ou en cas de nécessité de faire prendre le relais par d’autres intervenants, nous ferons appel à des partenaires extérieurs. ATTENTION ! Le fait de diriger un élève vers un partenaire extérieur ne signifie pas que l’élève n’est plus scolarisé. Sauf démission ou Conseil de Discipline, chaque élève suivi doit être considéré comme n’importe quel autre élève. Le fait d’être en GPDS ne lui donne pas un statut particulier