Les élus au Conseil pour la Vie Lycéenne

(actualisé le )

Le conseil de la vie lycéenne (CVL) rassemble dix élus lycéens et des représentants des personnels et des parents d’élèves. Ensemble, ils peuvent formuler des propositions sur tous les sujets de la vie quotidienne. C’est le chef d’établissement qui préside cette instance.

Qu’est-ce que le CVL ?

Améliorer les conditions de vie au lycée :Orientation, règlement intérieur, soutien scolaire, santé, activités sportives, fonds lycéens... : le CVL est le lieu où sont débattues toutes les questions concrètes qui traversent la vie de l’établissement. Objectif : mieux prendre en considération les attentes des lycéens et améliorer les conditions de vie au lycée.

Le CVL est un lieu privilégié d’écoute et d’échanges avec les adultes de la communauté éducative. Les élus peuvent y faire connaître leurs idées librement : ils transmettent les attentes et préoccupations de l’ensemble des lycéens.
Participer aux décisions

Le CVL est aussi force de proposition. Les représentants lycéens peuvent émettre des avis, proposer des aménagements et suggérer des solutions. Les comptes-rendus du CVL sont transmis au conseil d’administration de l’établissement. Par l’intermédiaire des élus, les lycéens sont associés au processus de décision de l’établissement.

Les attributions du CVL

Le CVL est obligatoirement consulté sur :

- les principes généraux de l’organisation des études et du temps scolaire,
- l’élaboration et la modification du projet d’établissement et du règlement intérieur,
-les questions de restauration et d’internat,
- les modalités générales d’organisation du travail personnel, de l’accompagnement personnalisé,
- les dispositifs d’accompagnement des changements d’orientation,
- le soutien et l’aide aux élèves,
- les échanges linguistiques et culturels en partenariat avec les établissement d’enseignement européens et étrangers,
-l’information liée à l’orientation, aux études scolaires et universitaires et aux carrières professionnelles,
- la santé, l’hygiène et la sécurité,
- l’aménagement des espaces destinés à la vie lycéenne,
- l’organisation des activités sportives, culturelles et périscolaires.

Il peut aussi faire des propositions sur la formation des représentants des élèves et les conditions d’utilisation des fonds lycéens.