Le projet « HOMMES ET FEMMES, NAITRE ET DEVENIR »

(actualisé le )

Le contexte

Dans un contexte de formation professionnelle qu’offre le lycée des Métiers Virginia Henderson d’Arnouville(95), où le vêtement tient une place importante comme élément d’identification ou d’appartenance, l’idée était d’inviter les élèves à réfléchir sur les rapports hommes-femmes à partir d’un spectacle créé en 2013 comme objet d’étude la jupe par la compagnie Brouha Art. La pièce interroge les notions de féminité et de masculinité et confronte différentes pensées en traversant les époques qui font liens avec notre société actuelle.

Le projet que nous présentons ici consisterait à aller découvrir une pièce interdisciplinaire (théâtre-musique-danse-littérature-sociologie) et dans un second temps d’avoir des moments d’échange avec l’artiste Laureline Collavizza, comédienne et metteuse en scène du spectacle « Jupe ». Celle-ci partagerait alors son processus de création et ses expériences dans le monde de l’Art vivant. Ayant déjà intervenu dans plusieurs établissements scolaires, elle nous propose des ateliers de sensibilisation artistique qui seront développés plus loin.

Il s’agit d’un projet qui se veut interdisciplinaire et qui se verrait enrichi d’un débat entre plusieurs établissements scolaires le jour des représentations.

Objectifs pédagogiques :
Ce projet sera porté par les classes 2nde ASSP1 ainsi que la 1ère GA2 du lycée des Métiers Virginia Henderson d’Arnouville et répondrait à plusieurs objectifs pédagogiques généraux :
- aller à la découverte d’une pièce de Théâtre/Art vivant
- avoir une expérience d’échanges et de partage avec d’autres établissements scolaires le jour de la représentation avec le débat organisé
- être sensibilisé à la thématique d’égalité entre les Femmes et les Hommes et inviter les élèves à s’interroger sur les rôles, les postures et les représentations au sein de notre Société
- découvrir des textes de la littérature française : Pierre Bourdieu, George Sand, Simone de Beauvoir…
- découvrir des textes de la littérature hispanophone, travail en langue vivante
- appréhender la prise de parole devant un public par le biais des ateliers de théâtre avec l’intervenante
- favoriser l’esprit de groupe dans la classe par le biais de jeux théâtraux
- interdisciplinarité : langue vivante Espagnol/français/EPS (où la notion de corps intervient aussi)

Atelier de sensibilisation artistique

Nous développerons trois axes pour transmettre notre démarche de création : le sensitif, l’improvisation et l’approche de textes.

Faire découvrir les sensations, les émotions liées au masculin et au féminin permet d’une part, de comprendre que ces notions sont à la fois subjectives et objectives ; et d’autre part, que la construction du genre est intériorisée comme les schémas de domination.

Partir d’improvisations, c’est travailler avec le langage, l’imaginaire et les réalités des élèves. En développant différentes situations (au lycée, à la maison, dans l’espace public,…), nous chercherons à déceler les stéréotypes qui apparaissent.

Les textes que nous utiliserons seront de natures différentes : ils peuvent être théoriques (sociologie, psychologie, histoire,…), littéraires, dramatiques ou même publicitaires. Il s’agira de donner une autre vision du même sujet en choisissant un texte qui fait écho aux improvisations des participants.

On mettra en perspective le travail sensoriel et le texte, en évitant toute illustration, mais en cherchant à révéler les contradictions, les décalages pour pointer la complexité et la subtilité de ces questions.

NOTE D’INTENTION DE L’ATELIER

Déroulement d’atelier sur 3h (1 heure par séance). Chaque séance de 1H se déroulera en trois temps.

1. Travail sensoriel
Echauffement corporel et mise en condition
Découverte individuelle, sensorielle et émotionnelle : porter une jupe ou un pantalon.
Etre une femme ou un homme dans l’espace public.
Réagir en tant qu’homme, en tant que femme à de l’agressivité, de la douceur, de la faiblesse, de la force. Prendre soin de soi, se regarder, se préparer…

2. Travail d’improvisation
Improvisation préparée et guidée par un thème précis
Dans trois espaces génériques : au collège / au travail, à la maison, dans l’espace public
Dans trois temps de la vie : enfance, adolescence, vie adulte
Temps de parole : quels sont les stéréotypes ? Pourquoi ? Comment les déjouer ?

3. Textes
Il s’agira de mettre tout de suite en perspective les textes avec le travail sensoriel et d’improvisation pour inventer une forme scénique avec les élèves.
Les textes pourront être tirés de ces ouvrages (ou d’autres en fonction du développement de l’atelier) :
Femmes qui Courent avec les Loups, Clarissa Pinkola Estés
Le deuxième sexe, Simone de Beauvoir
La barbe d’Olympe de Gouges et autres objets de scandale, Eli Flory
La prise de robe, Ovida Delect
Ce que soulève la Jupe, Christine Bard
Vêtir Ceux qui sont Nus, Pirandello
Les précieuses ridicules, Molière
Etc, …

ORGANISATION PRATIQUE

  • Période et fréquence
    Atelier : du 26 janvier au 13 février 2015 – 1 heure par séance – 2 classes
    Atelier en classe entière.
  • Spectacle : dernière semaine de janvier – durée du spectacle : 1h + 1h de débat entre les élèves

Voir en ligne : http://compagniebrouhaart.wix.com/b...

Mots-clés